Réponses 1 à 46 sur 46


Un professeur d'histoire raconte :
- En 1800, Napoléon Bonaparte écrasa les Autrichiens à Marengo.
Un élève questionne :
- Qu'est-ce qu'il avait comme voiture ?
Le prof à son élève :
- C'est la cinquième fois cette semaine que je te colle ! As tu quelque chose à dire ?
- Ah oui, je suis content qu'on soit vendredi...
Une étudiante en médecine répond aux questions du professeur:
- Qu'est ce qui provoque la transpiration?
- Vos questions, Monsieur, répond la jeune fille.
Un jeune garçon rentre à la maison avec un bulletin plein de zéros! En colère, son père lui dit:
- Quand George Washington avait ton âge, il était déjà le premier de sa classe.
Le petit répond alors:
- Et quand il avait ton âge il était déjà président des Etats-Unis!
Tommy arrive de l'école.
- Maman, je viens d'apprendre que c'est un dinosaure qui a inventé la bicyclette.
- Mais qu'est ce que tu racontes?
- Mais oui, le vélociraptor!
- Madame, c'est quoi être injuste ?
- C'est reprocher à quelqu'un quelque chose qu'il n'a pas fait.
- Donc, c'est injuste de me reprocher de ne pas faire mes devoirs !
Un professeur demande à un élève :
- Nommez-moi trois membres de la famille des poissons.
- Le papa poisson, la maman poisson, le fils poisson.
Toto dit à sa maîtresse :
- Je ne voudrais pas vous tracasser, mais papa m'a dit que si je n'ai pas des meilleures notes sur mon bulletin, y' a quelqu'un qui va se prendre un bon coup de pied quelque part...
Une mère dit à son fils :
- Pourquoi tes notes sont devenues si mauvaises ?
- Parce que ma voisine a changé de place.
A l'école l'instituteur demande :
- Si je coupe une pomme en 6, qu'est ce que j'ai ?
Toto répond :
- Une compote M'sieur !
Votre rédaction sur les vacances est la même que votre soeur !
- C'est normal on était au même endroit !
Le docteur à un enfant qui a la grippe…
- Il va falloir être courageux Toto
- Je sais, la semaine prochaine je retourne à l'école.
L'institutrice demande à Charlotte :
quelles sont les initiales du Marché Commun ?
C'est heu...heu...heu... (C.E.E.). Très bien! répond l'institutrice
Quand je dis : "j'étais belle" explique l'institutrice, c'est le passé
Quand je dis : "je suis belle" c'est quoi Julien ? "un mensonge Madame"
Maman demande à Julien :
- Pourquoi as tu de si mauvaises notes ?
- Parce que ce n'est pas moi qui les mets !
L'institutrice regarde la dictée de Nicolas :
- Voyons, je t'ai dit mille fois qu'il y a un "p" à "apercevoir".
- Oui madame, mais je ne sais jamais lequel des deux enlever.
La maîtresse explique que l'oxygène a été découvert au 18ème siècle.
- Mais alors, demande Charlotte, comment faisaient-ils avant ?
La maîtresse explique :
- Louis XVI a été guillotiné pendant la Révolution.
Charlotte, dites-moi qu'elles en ont été les conséquences ?
- Ben, il est mort.
La maitresse demande à Julien :
- Pourquoi Charlemagne a-t-il inventé l'école ?
- Parce qu'il ne risquait plus rien. Il était trop vieux pour y aller.
Julien rentre de l'école. Il a le genou écorché.
- Pauvre chou, tu as dû beaucoup pleurer, compâtit sa maman.
- C'était pas la peine, y'avait personne
A l'école, Émilie est sage comme une image. A l'heure de la sortie, elle va trouver sa maîtresse :
- Siouplait, dites-moi ce que j'ai appris aujourd'hui,
parce que mon papa il me le demande tous les soirs
L'instituteur s'étonne :
- Voyons Julien, ta rédaction sur le chien ressemble mot pour mot à celle de ton frère.
- Bien sûr, m'sieur, nous avons le même chien !
La maman de Charlotte demande:
- Monsieur l'instituteur, pourquoi ma fille a-t-elle toujours des zéros ?
- Mais madame, c'est parce qu'il n'existe pas de note plus basse !
La maîtresse explique:
- Il ne faut pas avoir peur des souris.
- Non madame, répond Emilie, ce sont de gentils animaux, comme vous et moi.
La maîtresse dit à Julien:
- Une grande rue s'appelle une artère.
- Ouais, et la traverser sans se faire écraser, c'est une veine!
La maîtresse demande de construire une phrase avec l'adjectif épithète. Nicolas lève le doigt et dit:
"Aujourd'hui il pleut, épithète demain, il fera beau!"
La maîtresse demande à un des ses élèves:
- Qu'as-tu fait pendant tes vacances ?
- Pas grand chose, répond l'élève. En tout cas, sûrement pas de quoi faire une rédaction !
La maîtresse demande à Nicolas :
- Conjugue-moi le verbe savoir à tous les temps.
- Je sais qu'il pleut, je sais qu'il fait beau, je sais qu'il neige.
Julien rentre tout fier de l'école :
- Super ! J'ai été le seul à répondre à la question du maître !
- Et c'etait quoi ?
- Heu... c'était... heu... "Qui a posé ces punaises sur ma chaise ?"
Julien part en classe de neige. Sa maman lui dit :
- Tu penseras très fort à moi ?
- D'acc ! Et au cas où j'oublierais, j'y pense maintenant.
Julien a une bonne idée pour sécher l'école:
- Allô, c'est la maîtresse? Je vous téléphone pour vous dire que Julien est malade.
- Et qui est à l'appareil?
- C'est mon papa!
Emilie demande à sa maîtraisse :
- Est-ce qu'on peut être puni pour quelque chose qu'on n'a pas fait ?
- Bien sûr que non, répondid la maîtresse.
- Eh bien moi, je n'ai pas fait mon devoir de maths !
Deux enfants passent devant un panneau "Ralentir, école"
"Tu te rends compte!" dit l'un,
"Ils ne croient tout de même pas qu'on va y aller en courant!"
Deux camarades discutent dans la cour de l'école :
- Tu m'avais donné ta parole et tu ne l'as pas tenue ! dit le premier,
- Je ne pouvais pas la tenir puisque je te l'avais donnée ! répond le second.
Charlotte, que sais-tu de la règle de trois?
- Mais madame, je ne peux pas savoir, je suis toute seule.
Charlotte dit à son père:
- Je suis certaine que j'aurai zéro en maths.
- Ah bon?
- C'est aussi sûr que deux et deux font cinq.
A la fin de l'année scolaire, une dame vient voir la maîtresse :
- Vous n'avez pas donné de prix à mon fils.
- Écoutez, il s'est entêté à ne rien faire.
- Et alors ? Vous auriez pu lui donner le prix de l'entêtement !
- Julien, 3 et 3 ça fait combien? demande l'instituteur.
- Match nul, monsieur!
-En 1940, on ramena les cendres de Napoléon II, raconte l'instituteur.
- Ah bon, dit Nicolas, je ne savait pas qu'il était mort dans un incendie.
-Alors, cet examen ? demande papa kangourou à sa fille qui rentre de l'école.
- Pas de problème, c'est dans la poche !
Tu aimes aller à l'école, demande la maman de Julien ?
- Oui, mais c'est long entre les récréations !
Pendant la leçon, les élèves ne sont ps très calmes. Énervée, la maîtrise crie :
"Tous les bruits doivent rester silencieux !"
L'institutrice demande à Nicolas :
- Tu as écrit : "il alla dans le shampooing". ca n'a pas de sens.
- Mais c'est vous qui l'avez dit.
- Non, j'ai dicté : "Il alla dans le champ. Point."
L'instituteur demande à Julien :
- Qu'y a-t-il sous les os du crâne ?
- Désolé, je ne l'ai pas en tête ...
La maîtresse explique que l'oxygène a été découvert au 18ème siècle.
"Mais alors, demande Charlotte, comment faisaient-ils avant ?".
La maîtresse demande à Charlotte :
- Quel est le pluriel de "un beau bal" ?
- Des bobos.